mardi 16 septembre 2008


En direct de chez Louis,; où j’écris sur un clavier tout miteux, où toutes les lettres sont effacées. Mais comme je suis une bonne geek, je connais les touches du clavier par cœur héhé.Bref je passais juste en speed m’inscrire à mes options de la fac. Japonais & histoire du cinéma. Je n’ai pas écrit un mot depuis que je suis rentrée ici mais je m jette corps et âmes dans une frénésie de rose. Mes clés, mon agenda Miffy, mon gel douche Hello Kitty, mon shampooing, ma Monstroplante, mes cahiers de cours et mes crayons, tout est rose.
J’attends avec mi impatience la rentrée, lundi prochain, pour voir si je ne me suis pas trompé de filière. Et lorsqu’on me demandera pourquoi je me suis inscrite en psycho, je devrais trouver une excuse, afin de ne pas passer pour une snob si je réponds : parce que je suis écrivain et j’en ai besoin pour affiner mes personnages. Bref, je cherche une excuse. Et puisque ma mère n’a toujours pas déménagé à Nantes, je me retrouve en cours, assise à côté d’elle. La mère et la fille dans la même classe, je suis sûre que c’est une première héhé.En attendant, ici on écoute des vinyles qui grésillent en fumant des cigarettes. Et puis demain, il y a le nouveau Pénélope Jolicoeur qui va sortir. Alors je regarde avec consternation mon portefeuille, en me demandant sempiternellement : Est-ce que je l’achète ou pas?

Enfin, on verra bien. Et puis pour finir, je voulais afficher mon cadeau d’anniversaire par Mademoiselle Gbeu/GbOo, ou tout simplement Gabrielle. Merci, j’en suis toute emue et, dès que je choperais l’imprimante de quelqu’un, j’en ferais une copie pour l’afficher dans ma chambre :)

Snoochie Boochies, les kids.