mardi 13 janvier 2009

mardi-13-janvier-2009

Calée sous la couette, oreillettes coincées dans mes oreilles, je griffonne quelques mots au crayon à papier sur un bloc-note presque vierge. La plupart de mes derniers articles sont écrits à la main (beaucoup dans un bus), et je m’étonne de ce retour au crayon.
J’ai commencé à réécrire ce chapitre 4, mais c’est loin d’être gagné, parce que je passe des heures entières sur cs, et je n’en suis pas fière, mais c’est plus fort que moi.
En tout cas, je tenais à vous remercier, vous qui lisez ce blog, et vous qui ne le lisez pas. Je rentre à Quimper dimanche pour remettre le roman à mon ancienne prof de littérature, ce qui veut dire que le point final du chapitre doit être tapé avant ce week-end.La nuit dernière, j’ai rêvé de Georges Clooney, Mickael Keaton, Christian Bale et Cillian Murphy. Notons que ce fut un rêve thématique, puisque tous ont été Batman, sauf Cilli qui a joué l’épouvantail.
Et d’ailleurs, j’ai rêvé cette nuit que je jouerais au poker avec Christian Bale. Depuis The Machinist, ou peut-être même avant, l’homme me passionne. Même si je le trouve puant dans les Batman de Nolan, il restera mon éternel machiniste.Mes horaires de sommeil commencent doucement à devenir plus normaux, et je réapprivoise ce lit qui m’avait tant angoissé.

Pour terminer, comme promis, le chapitre 1.