Après l’hiver vient Ostara

Cet endroit va finir par disparaître éventuellement. Petit à petit, tout détruire. Repartir à zéro. Tout recommencer, ailleurs. Se séparer de l’ancien. Se séparer des choses qui ne nous servent plus. Cet endroit d’Internet est une énergie qui m’a servi mais que je dois laisser partir.
Ce n’est sans un doute un secret – ni une révélation – pour personne, je suis partie ailleurs, depuis déjà un moment, toujours en plein Arcane XVI et déjà en train de préparer un autre bout d’Internet plus permanent.

Le 21 août 2020 à 10:25:38 au plus tard, mooshkabelmont.net aura disparu.
Pour prendre une forme sauvage ailleurs.

Se donner le temps de tout réécrire. Se donner le temps d’être soi.
Être libre, même si cette liberté implique un vide passager.
Tout détruire pour tout reconstruire.

Si tu me lis depuis longtemps, si tu me lis depuis peu, si tu veux savoir à quoi ressemble la suite, écris-moi pour avoir l’adresse, petite personne divine.

Mais tel un vigile à la corpulence proche d’une armoire, je ne suis plus ici pour enfiler des perles.
Les entrées sont désormais filtrées.

Je pense à toi, et te remercie infiniment d’avoir accordé un peu de ton temps pour cet endroit.

See you on the other side,

Marie ✨